Historique
6462 Boulevard St Laurent, Montréal (Québec), H2S 3C4

Historique

1980

Quatre parents d’enfants handicapés d’origine ethnoculturelle, décident de s’entraider et forment une association appelée « Intégration enfants handicapés ». Il s’agit de Luciana Soave, Silvio Caddeo, Felice Massa et Teresa D’Amico. Ingrid Caddeo, fille de deux fondateurs, participe aux rencontres et dessine le premier logo de la naissante association.


1981

Le 28 avril 1981, le groupe, obtient les lettres patentes sous le nom de « Association multi-ethnique pour l’intégration des handicapés du Québec (AMEIPHQ) ». Trois mois plus tard, le gouvernement du Canada la reconnait en tant qu’organisme charitable et elle reçoit son numéro d’organisme de bienfaisance du Québec.

Luciana Soave, nommée Directrice générale de l’AMEIPHQ, est invitée par l’OPHQ, récemment crée, à la 1ère Conférence socio-économique concernant les personnes handicapées où elle présente la problématique multiple vécue par les personnes handicapées issues de l’immigration.


1982

Première subvention du Ministère de l’Emploi et Immigration Canada pour offrir de l’information concernant les services disponibles (centre d’information de référence) aux personnes handicapées immigrantes et à leurs familles.

L’AMEIPHQ demande et obtient un espace hebdomadaire à la télévision communautaire. L’émission « Nous sommes encore là » tiendra l’antenne pendant 16 ans, ouvrant un espace unique à la communauté élargie des personnes handicapées.


1983

Réalisation d’un premier projet et publication du rapport de l’enquête « La problématique d’adaptation et d’intégration sociale des personnes handicapées appartenant aux différentes communautés culturelles », subventionnés par Santé Canada.


1984

L’AMEIPHQ fait maintenant partie des organismes subventionnés par Centraide et la Fondation communautaire Canadienne Italienne. L’organisme reçoit également l’appui de la Fondation Saputo pour une partie du loyer.


1985

Rédaction du premier mémoire « Article 15 of the Canadian Charter of Human rights and Freedom Vs the Canadian Law of Immigration », soumis au "Committee on Equal Rights”.

Luciana Soave, reçoit l’insigne du Mérite Civique décerné par Santé et Bien-être social Canada pour son rôle comme fondateur de l’AMEIPHQ.

La Table de concertation des organismes de personnes handicapées devient la Confédération des organismes de personnes handicapées (COPHAN) dont l’AMEIPH est l’un des membres fondateurs.


1986

Organisation du premier colloque « Les minorités inVISIBLES ». Ce titre, proposé par Kor Kor Amartejo, devient partie intégrante du vocabulaire propre de l’AMEIPH, pour désigner les personnes handicapées issues de l’immigration.

Mise sur pied d’un programme de francisation aux accidentés de travail des communautés ethnoculturelles, grâce à un partenariat avec le Ministère des Communautés culturelles et de l’Immigration et la CSST.


1987

L’AMEIPHQ est un des membres fondateurs de l’Alliance des communautés culturelles pour l’égalité dans la santé et les services sociaux au Québec (ACCÉSSS), coalition vouée à l’amélioration des services offerts aux personnes issues de l’immigration.


1988

Le Ministère de l’Éducation du Québec procède à une révision de la Loi sur l’instruction publique. L’AMEIPHQ produit et présente un mémoire en Commission parlementaire et organise un colloque sur « L’intégration scolaire et les minorités inVISIBLES ».

Luciana Soave est récipiendaire du Certificat du Mérite Civique, décerné par le Secrétariat d’État du Canada.


1989

Année riche en production de documents : le rapport du colloque « L’intégration scolaire et les minorités inVISIBLES », les « Feuilles contacts » un outil de communication entre les parents d’enfants handicapés d’origine ethnoculturelle et le personnel des écoles traduit en neuf langues, une vidéo intitulée « Vers des horizons plus vastes » et le premier numéro de la revue « Minorité inVISIBLE ».


1990

Luciana Soave est nommée parmi les membres du premier Comité consultatif sur les communautés interculturelles et inter raciales (CRIM) de la Ville de Montréal.

Publication du rapport de la recherche sociale « L’article 19(1)a de la Loi canadienne de l’immigration – étude sur l’incidence sur les personnes ayant une déficience ».

Présentation en Commission parlementaire du mémoire portant sur l’ « Énoncé de politique en matière d’immigration et d’intégration » publié par le Ministère des Communautés culturelles et de l’Immigration du Québec.


1991 – 10 ans d’Action !

Le 10ème anniversaire de l’AMEIPH est mis en évidence par plusieurs activités, sous la présidence d’honneur du renommée humoriste M. Yvon Deschamps.

Plus de 200 personnes participent à une fête retrouvailles au cours de laquelle l’AMEIPH rend hommage à Speranza Di Paola, créant le Prix qui porte son nom. Bénévole dévouée à l’association, elle sera la première récipiendaire du “Prix Speranza”.


1992

Création de la Fondation pour l’intégration des personnes handicapées ethnoculturelles du Québec (maintenant Fondation Minorité inVISIBLE »), qui achète et gère le siège social de l’AMEIPH.

L’AMEIPH monte un projet pilote très spécifique de francisation pour personnes immigrantes adultes ayant une limitation intellectuelle sans ressource en francisation. Le programme est connu comme « Je découvre », ma nouvelle langue, mon nouveau pays, moi-même…


1993

Un nouveau logo est conçu par Maria Hagemeister, membre du Conseil d’administration. Publication du premier cahier thématique intitulé « Les personnes handicapées des communautés ethnoculturelles » de la série « Minorité inVISIBLE ».


1994

Organisation d’une journée de travail à Toronto et publication d’un bulletin pancanadien qui durera deux ans, aidant à la sensibilisation des groupes à travers le Canada sur la double problématique « Handicap+Immigration ».

Publication du 2ème cahier thématique « La famille des personnes handicapées des communautés ethnoculturelles ».


1995

Production d’un mémoire dans le cadre des États généraux sur l’éducation du Gouvernement du Québec et un deuxième sur la Proposition de réforme sociale « Axworthy » du gouvernement fédéral ; participation aux consultations des Régies régionales de Montréal Centre et de la Montérégie sur le système de santé et services sociaux.

L’AMEIPH reçoit un Certificat de reconnaissance du Ministère des Affaires internationales, de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec en tant que finissante pour le Prix aux organismes de rapprochement.

Collaboration pour la production de la vidéo « Sortir de l’isolement » préparé par la Table de concertation de Ste-Justine pour la déficience intellectuelle.


1996

Célébrations du 15ème anniversaire sous la présidence d’honneur de Monsieur Denis Lazure, président-directeur général et créateur de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ).

Luciana Soave, directrice générale de l’AMEIPH est nommée pour la première fois au Conseil d’administration de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ).


1997

Organisation de la première « Journée Minorité inVISIBLE », visant à sensibiliser les professionnels, les intervenants et les décideurs quant à la présence au sein de la population et les besoins des personnes issues de l’immigration ayant des limitations.

La fleur « pensée » est choisie comme fleur symbole des personnes représentées par l’AMEIPH.

Participation aux consultations du Comité ‟Andy Scott” du gouvernement du Canada concernant l’article 19(1)a de la Loi canadienne sur l’immigration qui discrimine les personnes ayant une limitation les considérant comme un « fardeau excessif » pour les services sociaux et de santé.

Participation aux États généraux du Ministère de l’Éducation du Québec et production d’un mémoire présenté en Commission parlementaire à Québec.

Le programme de francisation « Je découvre », ma nouvelle langue, mon nouveau pays, moi-même…, est finaliste du Prix Gala Défi de l’AQIS.


1998

Après 16 ans de programmation ininterrompue, l’émission de télévision « Nous sommes encore là », la seule émission dédiée exclusivement aux personnes handicapés, est retirée des ondes par Vidéotron.

Début d’un projet avec Ressources humaines Canada, pour la production des trousses concernant l’employabilité des personnes handicapées issues de l’immigration.

Création du « Prix pensée » qui sera décerné à un organisme ou à un individu qui aura contribué à améliorer les services auprès des personnes handicapées des communautés ethnoculturelles. (liste des récipiendaires)


1999

Publication du 3ème Cahier thématique « Femmes handicapées des communautés ethnoculturelles ». Les femmes qui ont contribué à « nourrir » le contenu du document, décident de se rencontrer régulièrement. C’est la naissance du groupe de « Femmes sans frontières » qui continue de se réunir chaque dernier mardi du mois.

Elisabetta Bernardini, de l’Université de Bologna en Italie est la première stagiaire étrangère reçue par l’AMEIPH. Elle est à Montréal pour un stage de doctorat et plus tard elle publiera sa thèse « Handicap e cultura » incluant son expérience au Québec.


2000

Publication et lancement des trousses « Handicap-Immigration-Emploi » et du Cahier thématique Nº 4, « Les personnes handicapées des communautés ethnoculturelles et l’emploi ». L’AMEIPH est reconnue par Emploi-Québec en tant qu’organisme de formation.

Rédaction et présentation en Commission parlementaire à l’Assemblée nationale à Québec du mémoire intitulé « L’immigration au Québec 2001-2003…et les personnes handicapées des communautés ethnoculturelles. Un choix de développement » et d’un mémoire sur l’avenir de la langue française au Québec, intitulé « Le français, parlons en… ».


2001 – 20 ans d’action !

Organisation d’une soirée retrouvailles et publication d’un cahier souvenir « 20 ans d’action ».

Participation active de Teresa Peñafiel aux travaux préparatifs et à la Conférence mondiale de l’ONU contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et les intolérances qui y sont reliés, tenue à Durban, en Afrique du Sud. Ses interventions contribueront, à l’inclusion des personnes handicapées dans l’agenda de la Conférence et à long terme à la création d’une convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Publication du document « Handicap + immigration, une nouvelle réalité planétaire », subventionné par Patrimoine Canada.

L’organisation d’une campagne de financement a permis de rendre les locaux du siège social complètement accessibles par l’installation d’un ascenseur et la réfection de l’entrée principale et surtout, grâce aux nombreux donateurs.


2002

L’AMEIPH est finissante pour le Prix Antoinette-Robidoux de Centraide et du Prix de Postes Canada pour l’alphabétisation.

Dans le cadre de l’exposition « Engagement et détermination » du Collège Ahuntsic, Teresa Peñafiel, Coordinatrice de la Promotion, est honorée pour son travail en faveur des personnes handicapées issues de l’immigration. Elle est également finissante pour le Prix Gilles-Cousineau, catégorie des employés d’un organisme de Centraide.

Organisation d’un concert bénéfice avec le Chœur interculturel de Montréal.


2003

Organisation de deux séances d’information sur la sexualité et les personnes ayant une déficience intellectuelle, une en français et l’autre en espagnol, à l’intention des parents afin de leur aider à comprendre la réalité de leurs fils ou filles et de les aider à faire face à certaines situations plus difficiles.

Journée de travail « Les femmes handicapées issues de l’immigration et les services sociaux et de santé » subventionné par Condition féminine Canada.

Première version du site Web www.ameiph.com.

Dans le cadre de la 7e Journée Minorité inVISIBLE consacrée à l’éducation, un comité de travail est né. Son objectif : préparer un état de situation sur l’intégration et le développement optimal des capacités des élèves issus de l’immigration.


2004

Reconnaissance de Zdravka Metz, lors de l’exposition du Collège Ahuntsic, « Engagement et détermination, Témoins actuels 2003-2004 », présentant 15 portraits de personnalités originaires de l’Europe Centrale, de l’Est et du Sud, et signature du Livre d’or de la Ville de Montréal.

La pièce « Demain les fleurs » et le mini-show musical préparés par les participants du programme « Je découvre… », sont présentés devant un large public au théâtre de l’Université Concordia lors du Concert bénéfice organisé par l’Association, et cela …tout en français !


2005

L’AMEIPH réalise un projet de rapprochement avec six régions administratives du Québec : l’Outaouais, l’Estrie, les Laurentides, la Mauricie, le Cœur du Québec et la Capitale nationale dans le but de créer des liens et de faire de la sensibilisation dans ces régions à la présence et aux besoins spécifiques des personnes handicapées issues de l’immigration.

Production d’un mini-guide « L’intégration scolaire des élèves handicapés issus de l’immigration et des communautés ethnoculturelles », comprenant deux feuillets à l’intention des parents d’origine ethnoculturelle afin de les familiariser avec le système scolaire au Québec.


2006 – 25 ans d’Action !

Le premier numéro du bulletin électronique de l’AMEIPH est envoyé aux principaux partenaires avec le nom de « Une minorité inVISIBLE, Pensée-y ! »

L’AMEIPH est honorée par le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles qui lui décerne le Prix québécois de la citoyenneté Jacques Couture 2006 en reconnaissance de son rôle dans le rapprochement des personnes handicapées d’origine ethnoculturelle à la société québécoise.

Organisation d’une Conférence table-ronde sur la discrimination intersectionnelle à l’UQÀM.

Lancement officiel du document « Présents…Participants ? » Ce document offre un aperçu de certains des obstacles vécus par des élèves issus de l’immigration ayant des limitations fonctionnelles dans leur cheminement scolaire.

Organisation d’une soirée retrouvailles à l’Hôtel de Ville de Montréal afin de fêter les 25 ans de vie de l’AMEIPH avec la remise du « Prix Pensée » à la Fondation Roger Roy.

L’AMEIPH est convoquée en Commission Parlementaire à Québec pour présenter sa position concernant le projet de politique du Gouvernement du Québec contre le racisme et la discrimination.

Accueil de la première stagiaire en travail social de la France qui produira les dépliants des deux volets du programme « Je découvre… ».


2007

La chanteuse Giorgia Fumanti accepte de devenir porte-parole de l’AMEIPH.

Révision du contenu du programme « Je découvre (ma nouvelle langue, mon nouveau pays, moi-même…) », et production du matériel visuel d’appoint.

Production d’un rapport concernant les difficultés linguistiques et/ou culturelles rencontrées par les personnes ayant une déficience visuelle issues de l’immigration. Ce projet était subventionné par l’Institut Nazareth-Louis Braille.

Organisation du 1er Souper bénéfice.


2008

Première rencontre avec un groupe de parents d’origine ethnoculturelle ayant des enfants autistes.

Premières rencontres d’un groupe de travail formé par le CAMO pour personnes handicapées, le CAMO personnes immigrantes et le ROSEPH pour identifier les principaux problèmes concernant l’intégration en emploi des personnes handicapées issues de l’immigration.

Concert-bénéfice de Giorgia Fumanti à la Place des Arts de Montréal.

Démarche de planification stratégique avec le soutien de Centraide,

Production d’un livret intitulé « Saviez-vous que ??? ». Celui-ci présente brièvement ce à quoi une personne handicapée ou un membre de sa famille peut s’attendre au Québec en termes de services.

Deuxième souper-bénéfice animé par les artistes Roberto Medile et Danielle Oddera.


2009

Lors de la Semaine québécoise des adultes en formation, dans l’événement ‟ La fierté d’apprendre ” certaines œuvres des participants du programme « Je découvre… » sont exposées à l’Hôtel de Ville de Montréal.

Le groupe de travail formé en 2008 par les deux CAMO, le Roseph et l’AMEIPH s’officialise à travers le nom de Comité emploi et personnes handicapées immigrantes (CEPHI).

Nomination de l’AMEIPH au Comité régional de l’entente MELS-MESSS, concernant les services offerts aux élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage.


2010

L’AMEIPH reçoit un soutien financier ponctuel de la Fondation du Grand Montréal qui permettra d’offrir des services aux ressortissants de Haïti et aux enfants DITED, dont le nombre a augmenté dans les derniers mois.

L’AMEIPH est récipiendaire du premier Prix interculturel de Montréal Abe-Limonchik, offert par la ville de Montréal, dans la catégorie « organisme ou entreprise ».

Monsieur Gaston L’Heureux, animateur bien connu, est président d’honneur du 4è souper bénéfice « Diversité » de l’AMEIPH (il décède subitement deux mois plus tard).

Le comédien d’origine chilienne Marcelo Arroyo, devient porte-parole de l’AMEIPH


2011 – 30 ans d’Action !

L’AMEIPH a fêté ses 30 ans d’action avec divers activités entre autres un cocktail à la Ville de Montréal auquel des nombreux amis, partenaires et membres ont participé.

L’AMEIPH dispose de sa propre tribune sur le réseau social Facebook.

Participation à deux consultations du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR). Collaboration à leurs travaux de recherche « Les audiences de la CISR : la perception des demandeurs d’asile ».

Le mandat de Luciana Soave au CA de l’OPHQ est reconduit. Elle y siège depuis 1996.

Un projet d’accessibilité de nos locaux financé par le Programme de Fond pour l’Accessibilité du bureau de la condition des personnes handicapées, le FPA, a permis divers travaux : amélioration de l’’accès à la salle de classe du programme « Je découvre » ; rendre sécuritaire l’ascenseur, amélioration de l’accessibilité de notre site internet.

Souper bénéfice 2011. Près de 200 personnes ont participé à ce souper bénéfice tenu sous la présidence de Madame Michelina Lavoratore, Directrice des services aux particuliers et Développement des affaires de Desjardins Caisse populaire Canadienne Italienne.


2012

Le programme « Je découvre » ma nouvelle langue, mon nouveau pays, moi-même… est finissant au Prix Mérites de la francisation 2012 du MICC.

Grace à l’enthousiasme de Pierrette Bédard, enseignante du programme « Je découvre » et l’aide des nombreux bénévoles, un excellent document vidéo présentant le programme est préparé avec le soutien du MICC.

Présentation au Congrès National de Métropolis. l’AMEIPH a participé à l’atelier Falling through the cracks : Newcomers with disabilities in Canada (Passer entre les mailles du filet : immigrants ayant un handicap au Canada)

La 15e édition de la Journée minorité inVISIBLE, a attiré un nombre important d’intervenantes qui ont discuté sur le thème proposé : Déficience intellectuelle, enfants TED issus de l’immigration…Parlons des véritables enjeux au quotidien, en collaboration avec le CRDITED de Montréal.

L’arrondissement Rosemont-Petite Patrie a rendu hommage aux personnes ayant fait 25 ans de bénévolat dans le quartier. Antoinette Paventi et Teresa Penafiel ont été parmi les honorées. Toutes deux, dans le cadre de leur travail à l’AMEIPH, ont offert de leur temps et leurs énergies pour mener de l’avant l’organisme.


2013

Le nombre de clients de l’AMEIPH dépasse les 400 ! Un record et l’année prochaine s’annonce aussi exigeante que la dernière.

Présentation en commission parlementaire, d’un mémoire sur les amendements à la Charte de la langue française et la francisation des personnes immigrantes ayant des limitations.

Teresa Penafiel est nommée comme membre coopté, au sein du CA de la COPHAN


Liste des événements

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Nouvelles récentes

  • Guide des mesures fiscales

    Un guide utile pour votre déclaration d'impôt à lire;

    https://www.ophq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/Guides/Guide_des_mesures_fiscales_WEB_2017.pdf

     
  • Campagne Centraide du Grand Montréal

    La campagne annuelle de Centraide du Grand Montréal a pris fin le 8 février et a connu un succès étincelant. En effert, la somme récoltée a dépassé les attentes et s'élève à plus de 55 M$. Ceci a été rendu possible grâce aux milliers de donateurs auxquels nous les heureux bénéficiaires, adressons un très grand merci.

    Lisez: http://bit.ly/2ll6PeN

     

     
  • Guide de l'accessibilité des outils de communication

    Altergo, le ROPMM (Regroupement des organismes de promotion du Montréal métropolitain) et la Ville de Montréal viennent de publier l'édition 2016 du guide de l'accessibilité universelle des outils de communication.

    Un outil de référence pour rendre les publications efficaces et accessibles pour une bonne partie de la population.

    http://altergo.ca/sites/default/files/documents/guide_outils_comm_vf_.pdf

     

     

     

     

     

     
  • Guide en soutien à la famille

    L'OPHQ met à la disposition des personnes handicapées ou des parents de personnes handicapées enfants ou adultes, un guide renfermant plus de 200 programmes publics très utiles.

    Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur ce lien ci-dessous:

    https://www.ophq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/Guides/GuidesSoutien/Guide_SF_Partie_2_region6_MT_WEB_31-10-2016.pdf  

    Ceux-qui désirent avoir la version papier peuvent remplir le formulaire de commande en ligne à partir du cyberbulletin de l'OPHQ EXPRESS-O.

     
  • Prévenir et contrer les violences sexuelles

    Le Gouvernement du Québec a procédé fin octobre, au lancement de  la stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021. Un problème social de grande envergure touchant principalement les enfants et les femmes. Notons tout de même que les personnes ayant des limitations sont les plus vulnérables.

    Sur ce lien, toutes les informations sur cette stratégie: http://www.scf.gouv.qc.ca/fileadmin/publications/Violence/Brochure_Violences_Sexuelles.pdf

Accessibilité du Site

Nous mettons à votre disposition un site Web accessible visant la conformité au Standard du gouvernement du Québec sur les ressources informationnelles SGQRI 008-01. Pour obtenir plus d'information sur ce standard, consultez la page du Ministère des services gouvernementaux sur le Standard sur l’accessibilité d’un site Web.. Learn More...